immobilier pour tous

Vous voulez investir dans l'immobilier ? Voici nos conseils

Vous pouvez désormais investir dans l’immobilier quelle que soit votre situation financière. Il existe par ailleurs plusieurs façons d’investir dans la pierre : suivez le guide !

 

Les différents produits immobiliers sur le marché

Nous connaissons tous l’immobilier physique, qui n’est pas toujours à la portée de tous. Depuis ces dernières décennies cependant, l’immobilier-papier a fait son apparition et son succès est de plus en plus retentissant. De plus, il est accessible à tous et se distinguent par de multiples avantages comparés à ceux de la pierre physique. Ce sont les sociétés civiles de placement immobilier qui révolutionnent le marché de l’immobilier. Nous y reviendrons plus bas.

 

Investir dans l’immobilier classique

Vous pouvez acheter de l’immobilier physique de différentes manières :

  • L’achat classique, si vous disposez d’un apport personnel suffisant et si votre prêt bancaire a été accordé pour un financement à crédit. Ce type d’investissement nécessite un fonds plus ou moins important. Les conditions d’emprunt auprès des établissements bancaires ont été revus depuis 2020 ; ainsi, ceux qui peuvent accéder au prêt sont désormais en nombre encore plus restreints puisqu’il n’est réservé qu’aux « riches », ceux qui disposent d’un capital au moins égal au tiers du montant de l’acquisition, le reste du financement étant complété par le prêt bancaire.
  • L’achat suivant le principe de la location-vente ou location-accession. Cette option est intéressante si vous disposez d’un certain apport personnel mais que votre prêt bancaire n’a pas encore été accordé. Le principe est le suivant : vous réservez un logement neuf auprès d’un promoteur, vous l’occupez en tant que locataire une fois qu’il est livré. Cela pendant une durée limitée et n’excédant pas les 24 mois. Vous décidez ensuite si vous achetez le bien ou non, grâce à l’option achat. Pour accéder à la location-accession, vous devez financer votre bien via une part acquisitive et une part locative. Les avantages sont les suivants : frais de notaire revus à la baisse, TVA réduits et exonération de taxe d’habitation pendant 15 ans.
  • L’achat en démembrement : ce montage est très puissant si vous souhaitez optimiser votre gestion patrimoniale. Vous vous associez à un autre acheteur : il faut deux parties pour réaliser ce type de montage. Ceux-ci sont l’usufruitier et le nu-propriétaire. Les meilleurs avantages sont ceux issus de la nue-propriété : vous faites l’acquisition du bien à un prix décoté (puisque vous renoncez temporairement aux loyers). Vous jouissez d’une excellente fiscalité : pas de taxe d’habitation à payer, pas d’impôt foncier à régler puisque loyers vont plutôt vers l’usufruitier. Vous devenez pleinement propriétaire lorsque l’usufruit expire.
  • L’achat par le biais des professionnels : dans ce cas, vous achetez dans le cadre d’un investissement locatif et la gestion est assurée par un exploitant. C’est le cas des résidences avec services. Les plus rentables sont les résidences seniors et étudiantes. Vous tirez également profit de tous les avantages de la location meublée, dont une fiscalité très intéressante et des revenus garantis puisque votre locataire n’est autre que l’exploitant lui-même, via le bail commercial que vous signez avec lui.

 

Investir dans la pierre-papier

La pierre-papier propose elle aussi de multiples possibilités. Nous avons cité les SCPI, mais il existe aussi d’autres déclinaisons telles que les OPCI (organismes de placement collectif immobilier). Les sociétés civiles immobilières (SCI) en font aussi partie, de même que les fonds d’investissement dans la location meublée (FILM). Les revenus que vous percevez sont des dividendes versés par la société de gestion. Les avantages sont multiples, aussi bien en termes de possibilité de défiscalisation et de diversification. De plus, les rendements sont meilleurs, en particulier pour les fameuses SCPI qui deviennent des actifs indispensables pour votre portefeuille de placements.

Laissez votre commentaire à propos de cet article